Livre Fantome #20

Si la vie lui paraît intolérable, dit Lys, elle n’hésitera pas à y mettre fin. C’est terrible mais O. aime aussi Lys pour cette vibration morbide. Ça lui inspire une pensée inattendue : « Ce sera ma Nadja », référence au récit d’Andre Breton qu’il a lu adolescent, au Cap-Ferret, et qu’il a trouvé insupportable, petit-bourgeois, lâche. Il y a quelque chose d’indécent à contempler/admirer la combustion de l’autre par la folie. O. la sauvera. Il a enfin trouvé, croit-il, un rôle à sa mesure ; lui qui se rêve écrivain.