Livre Fantome #4

L’audace de la jeunesse : Il croit que la vie est là pour servir ses ambitions. Défaire le monde, courir le risque de vivre et partir. Il est terrorisé d’être remisé dans l’oubli par les siens. Éclipse du cœur. Sans Marguerite, il sait à peine quel est son nom.‬
‪« Partir, c’est mourir à ce qu’on aime », chante Thiéfaine dans cette chanson qui l’accompagne. Non... sa mémoire lui fait défaut, Thiéfaine chante : « Si partir, c’est mourir un peu, j’ai passé ma vie à partir ». ‬
Mais ça n’a aucune importance car c’est une autre phrase qui le bouleverse : « Je rêve tellement d’avoir été que je vais finir par tomber ».