Livre Fantome #48

Il est si intense, il ne laisse jamais le monde en repos, lui dit-elle. Il le reçoit comme un compliment. À tort. Elle ne sait même plus ce qu’elle pense quand il est là. Il faut à Capucine une catastrophe naturelle pour réussir à prendre enfin du champ. Il y a mille jolies histoires nées d’un nuage volcanique qui paralyse l’Europe plusieurs jours : des rencontres, des bébés, des gens qui parcourent le continent en taxi. Mais O. voit dans le report de son vol un très mauvais présage : l’Eyjafjallajökull l’empêche d’être présent à la générale du premier spectacle en salle de Capucine. Rideau ?