Livre Fantome #58

À défaut de pouvoir se télétransporter à New York, à Bratislava ou à Barcelone, il écrit comme un forçat, naviguant dans l’espace hétérotopique tissé par l’écrit - car le livre est un habitat fantasmatique -, n’envoyant en éclairage dans le monde qu’un double fantomatique, présent et absent, vivant et mort.