Livre Fantome #66

Exfiltré des jours, O. ne respire plus que dans la nuit, car le noir possède la qualité remarquable de passer aux travers des êtres et de rendre fantôme. Et plus que jamais, dans la nuit, il n’est là pour personne. Il n’est Personne.