Livre Fantome #92

Il prête à Angélique les clés de son appartement pour une nuit. O. doit se rendre à une fête en dehors de Paris. Il n’en pas envie. Ce ne sont pas son monde, ses amis. C’est une purge, un naufrage... Alors il se voyage, peuple ses pensées, pense à Angélique qui fait vivre son appartement, et ça le réconforte. De se savoir attendu, quelque part.