Livre Fantome #95

O. la rencontre une seconde fois, dans l’écriture. Elle le lit et il la lit, ils apprennent à se connaître ainsi et à s’aimer aussi, protégés par l’étoffe des mots. Ça ne lui suffit pas, il voudrait que cet amour se libère de ses prudences, de ses manières littéraires. C’est une transgression impossible pour Rose, qui partage sa vie avec un garçon. Mais O. se fiche pas mal des consignes, il est mal élevé en amour. Il s’éprend de celles qu’il ne devrait pas aimer. Après tout, n’est-il pas arrivé à enlever Lys à son fiancé slovaque ? L’amour est une ivresse des sommets.